Œuvrer en faveur d'un engagement sociétal

Développer l’insertion par l’économie

En 2016, Paris Habitat a cofinancé la réalisation de 13 chantiers d’insertion

Aujourd’hui, notre ambition est d’aller plus loin, grâce notamment à notre schéma d’achats socialement responsables, et ainsi de dégager plus de volumes d’achats qui bénéficieront à plus de personnes éloignées de l’emploi. Nous souhaitons également diversifier les supports techniques d’intervention par le développement de chantiers d’insertion espaces verts, agriculture urbaine, restauration voire même informatique. Un travail de « sourcing » auprès des différents acteurs de l'insertion par l'activité économique est en cours de structuration suite à une demande de la nouvelle direction générale. Enfin, à terme, nous souhaitons créer des passerelles vers l’emploi, la formation entre les entreprises classiques qui interviennent sur notre patrimoine et les structures d'insertion par l'activité économique avec qui nous travaillons, dans le but d’assurer des parcours professionnels cohérents et inclusifs. »

Edith Burgeat, responsable de service développement local et insertion par l'activité economique, Paris Habitat

Paris Habitat poursuit une politique active et ambitieuse en faveur de l’insertion par l’économique, via notamment le développement des chantiers d’insertion sur son patrimoine. L’Office est engagé depuis 10 ans aux côtés des services de l’État en faveur de l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi les plus éloignés de l’emploi. Chaque année des organismes de formations labellisés « ateliers et chantiers d’insertion » par l’État réalisent des travaux dans les parties communes des immeubles de l’Office. En 2016, Paris Habitat a cofinancé la réalisation de 8 chantiers d’insertion, pour une participation financière de 325 832 € (soit 12% du financement global). Ces chantiers ont bénéficié à 92 demandeurs d’emploi très éloignés de l’emploi. Paris Habitat noue aussi des partenariats avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire comme les Ateliers et chantiers d’insertion (ACI), associations loi 1901 conventionnées par la Direccte. Ces dernières proposent un parcours d’insertion socioprofessionnelle aux personnes les plus éloignées de l’emploi fondé sur une expérience en situation réelle de travail, une formation en situation de production, ainsi qu’un accompagnement individualisé. Par ailleurs, ces organismes accompagnent les salariés à la levée des freins à l’emploi (problème de santé, d’addiction, absence de logements…). Ces actions s’inscrivent dans le cadre du nouveau protocole de coopération signé en janvier 2014 avec la ville de Paris portant sur des objectifs de cohésion sociale.

La Fondation Paris Habitat, un engagement fort en faveur de la jeunesse

En 2016, 113 projets ont été financés pour un montant de près de 678 000 €

La Fondation d’entreprise du groupe Paris Habitat, lancée en 2016, a pour vocation d’agir sur ses territoires en soutenant des actions associatives favorisant la réussite des jeunes des quartiers populaires. Depuis sa création en février 2016, la Fondation s’est déjà mise en action. Ainsi, 6 comités se sont tenus en 2016 et 113 projets ont été financés pour 678 000 €. Au total, ce sont 46 chantiers éducatifs (représentant 38 projets), 64 projets jeunesse dans un quartier prioritaire de la politique de la ville et 11 autres projets jeunesse qui ont été soutenus en 2016.

Améliorer la qualité de vie dans les quartiers fragiles

2,9 millions d’euros d’abattements fiscaux concernant 18 Quartiers politique de la ville répartis dans 8 arrondissements

Cabaret dérèglements intérieurs, Paris 17e

Stéphane Dauphin au titre de Paris Habitat et de l’AORIF (Union sociale pour l'habitat d'Île-de-France) ainsi que l’ensemble des bailleurs du Contrat de Ville ont signé le 29 novembre 2016 la Convention d’utilisation de l’abattement de 30 % de la TFPB (Taxe foncière sur les propriétés bâties) consentie par la Ville et l’État. En contrepartie, les signataires s’engagent à développer des actions supplémentaires d’entretien et de gestion du parc social. Elles portent plus particulièrement sur la qualité de service rendu aux locataires et visent à améliorer la qualité de vie dans les quartiers. Pour Paris Habitat, cet abattement, d’un montant de 2,9 millions d’euros, concerne 18 Quartiers politique de la ville répartis dans 8 arrondissements et porte sur le financement des actions dédiées au développement local et à la sûreté, à l’accueil d’associations d’utilité sociale par une minoration du loyer des locaux en « pied d’immeubles » ou encore le financement de chantiers d’insertion et de chantiers éducatifs. Cette convention est liée au Contrat de Ville et porte sur la période 2016 – 2020.

Inauguration du local Solicycle, Paris 14e

Animer la vie locale

Dans une société en mutation, qui se complexifie, dans des paysages urbains qui se reconfigurent, la mission d’un bailleur social est aussi de soutenir les habitants et leur permettre de mieux vivre ensemble en animant les quartiers et en étroite collaboration avec ses parties prenantes. Des chargés de développement local, en direction territoriale, soutiennent les habitants et les associations dans leurs projets.

ZOOM : UNE NUIT BLANCHE AUX MULTIPLES VISAGES

Paris Habitat a soutenu trois projets artistiques dans le cadre de la Nuit Blanche 2016 qui s’est tenue dans la nuit du 1er au 2 octobre.

Les souvenirs de la Ville. Jérémie Dry et Johan Bioley, deux jeunes architectes ont proposé une installation vidéo qui crée le dialogue entre un bâtiment et des images prises lors de la construction de ce même édifice. Ce projet s’inscrit dans la volonté de réactiver une mémoire de la ville à travers une fenêtre atemporelle sur l’architecture qui la constitue.

Regards autour de Rosa Parks. La SNCF a accueilli la Nuit Blanche dans la toute nouvelle gare Rosa Parks. Une vidéo de portraits dessinés des habitants du 19e arrondissement par l’association Visages d’en Faces a été projetée dans le couloir de la gare. Organisé par Espace 19, ce moment a aussi été l’occasion de dessiner une fresque à la craie et de voir jouer de nombreux musiciens en soirée.

L’EXPO aux jeunes artistes. Issu du partenariat entre la mairie du 14e et l’association Art sous x, ce projet a permis à de jeunes artistes de 16 à 35 ans d’exposer dans la galerie de Paris Habitat L’EXPO, de profiter d’un temps de résidence pour commencer à réaliser une œuvre sur place et d’aller à la rencontre du public. Les quatre jeunes sélectionnés par le jury ont pu présenter leurs œuvres du 1er au 15 octobre 2016.

Contact

Service communication

François-Marie Retourné - francoismarie.retourne@parishabitat.fr

Antoine Le Mao - antoine.lemao@parishabitat.fr

Retour en haut